Les Entreprises à Internationalisation Rapide et Précoce à l’horizon 2020

Le projet entend caractériser les Entreprises à Internationalisation Rapide et Précoce (EIRP). Leur connaissance est aujourd’hui cruciale, dans le contexte de multinationalisation généralisée des marchés et de segmentation internationale des processus de production.

  • Projet lancé le : 1 juin 2016
  • 0 POST(S)

Les Entreprises à Internationalisation Rapide et Précoce (EIRP), souvent petites en termes de ressources financières et humaines, sont « nées globales » et apparaissent comme une des clefs de la compétitivité de notre pays grâce à leur capacité à produire des innovations spécifiques. En plaçant l’innovation au cœur de la dynamique de développement des EIRP et à partir d’une base de données précédemment établie, l’apport des données de Bpifrance sera d’une grande aide et permettra de construire une base de connaissance aussi exhaustive que possible sur les EIRP, puis d’analyser l’impact des interventions de Bpifrance sur les performances de ces entreprises.

L'équipe de recherche
  • Christian Longhi
    Responsable scientifique

    Responsable scientifique, Economiste, Chargé de recherche CNRS au GREDEG.

    +
  • Flora Bellone
    Economiste

    Economiste, Professeur à l’Université de Nice-Sophia Antipolis, Chercheur au GREDEG, Chercheur associé à l’OFCE Sciences Po.

    +
  • Sophie Pommet
    Economiste

    Économiste, Maître de Conférences à l'UNS, Chercheur permanent au GREDEG.

    +
  • Catherine Laffineur
    Maître de conférences

    Maître de Conférences en Sciences Économiques à l'Université Nice Sophia Antipolis. 

    +